Chant Populaire



Chant Classique



Composition Musicale

Biographie

Bonjour,

Je m’appelle Arina et j’ai 11 ans. Ma vie a commencé en Provence (France), le 8 février 2005, dans une famille d’artistes, comme des musiciens, peintres, écrivains, poètes et danseur de ballet. Vers l’âge de deux ans, j’ai écouté pleins de chansons d’Edith Piaf en regardant le ciel de nuit étoilé. À mes trois ans, j’ai voulu beaucoup avoir un violon. A cet âge-là, je ne savais pas comment s’appelle cet instrument. Alors, à plusieurs reprises, j’essayais de montrer à mes parents, en langage des gestes, à quoi ressemble mon instrument que je voulais avoir. Enfin, ils ont compris ce que je voulais leur dire, ainsi, ils m’ont achetés un violon. Hourra !!! Mais dans ma vie, quelque chose d’autre me passionnait au cœur, mais je ne savais pas c’était quoi… Pour me faire plaisir, ma mère et mon père m’ont inscrit à une école de musique et à des cours de ballet. Ça me passionnait comme même, mais bon… Ces temps-ci, je joue du piano, du violon, de la flûte et de l’ukulélé. De plus, j’adore dessiner et je fais mes propres illustrations pour mes poèmes et des histoires que j’écris toute seule. Oh ! Et aussi : mon premier conte au nom de L’étoile blanche était traduit en russe (par ma mère) ainsi est publié en Russie, ce printemps 2016 !!!

En 2013, une grande aventure m’attend à ma surprise : je pars au Canada avec ma famille !!! Et là-bas, j’ai découvert ce qui me passionnait vraiment dans la vie… Et c’est… le chant ! Mais oui ! Toutes les chansons que j’avais écoutées d’Edith Piaf à mes deux ans, n’était pas pour rien !!! Soudain, j’avais une envie irrésistible de chanter comme Edith Piaf ! (Ou presque) Alors, j’avais demandé de tout mon cœur à mes parents si je pouvais participer à l’audition du concours musical « Mini Star ». Moi et ma maman, nous avons longtemps réfléchis, que faire à ce concours : chanter, ou jouer au violon ? Tout à coup, ma mère a eu une bonne idée : de chanter et de jouer du violon en même temps ! Quelques heures de recherche sur internet nous a permis de trouver une chanson liée au chant et au violon… Heureusement que ma mère était là : elle a trouvé une chanson au nom de « Hymne à la joie » ! Heureuse de cela, j’ai passé des heures et des heures de pratique avant de présenter la chanson devant des juges… Ouf ! La chance m’a frôlé le dos ! Pourquoi ? Eh bien c’est parce que… J’ai passé l’audition ! Et pour une première fois de ma vie, j’ai passé un moment extraordinairement beau, sur une grande scène ! Euh, je veux dire, la première fois que je chante et que je joue du violon sur scène de ma vie !!! De plus, mon grand frère Oleg a aussi participer et a gagné la médaille d’or, en jouant de la guitare. Ainsi que moi, j’ai gagné une belle médaille d’argent ! Après les félicitations que plusieurs personnes m’ont dites à moi et à mon frère, un des juges est allé me voir, en me conseillant de prendre des cours de chant ! Toute contente, je commence mes premiers pas en chant, dans le Campus-de-Notre-Dame-de-St-Foy avec ma professeure Annie Beaudry. C’est ici que j’ai composé mon premier œuvre au piano, sans l’apprendre à jouer vraiment. C’est «Un rêve magique» son titre, car j’ai entendu cette mélodie dans mon rêve de nuit. Puisque je voulais explorer d’autres méthodes et techniques en chant, j’ai décidé de m’expérimenter avec Catalina Mirica, qui m’a conduit jusqu’au Montréal pour prendre le master class chez Cornelio Montano. Ensuite, j’ai pensé de mettre ma voix en chant classique ! Ainsi, j’ai étais dans l’audition du conservatoire de musique de la ville Québec. Et j’ai passé ! Mais pour ça, il fallait une professeure du conservatoire. Alors, je poursuis mes cours de chant avec Stéphanie Lavoie une belle chanteuse soprano et merveilleuse professeur de chant.

En regardant plusieurs émissions à la télévision, comme la Voix Junior, Virtuose, Show de talent, j’avais le goût de continuer à participer à des concours. Alors, au concours de Musique de la capitale, j’ai eu une énorme chance, en gagnant une médaille d’or, une coupe de la ville de Québec et 500$, par bonheur et justesse des juges… Pour vivre une aventure comme la Voix ou la Voix junior je me suis inscrite au concours Propulse ta voix. J’ai vécu des moments merveilleux pendant ce beau concours organisé par Éric Côté. À l’aveugle les quatre coaches se sont retournés, quand j’ai chanté Alléluia de Léonard Cohen, à ma façon en français et en russe. Le quart final j’ai gagné avec La vie en rose et j’ai eu la chance de chanté une grande chanson Quand on a que l’amour en demi-finale, laquelle m’a apporter le plus beau cadeau de ma vie – l’amour de public ! Et un rêve se réalise – j’ai en cadeau le vidéo-clip avec une chanson à mon choix, alors mon choix est fait, le projet est en cours, le beau surprise vous attend !

Tant qu’à bien vivre tranquille avec mon frère, ma mère, mon père et mon furet porte-bonheur, je vais continuer ma "carrière". Aussi, je resterai toujours la fée de chant pour donner de la joie à tous ! Avec espoir, je vais réaliser ma mission de fée de chant pour le bien de tous, je vais continuer ce que j’ai à faire dans ma vie pour devenir une déesse de chant, pour mon futur !

Arina Mireille  (mon nom artistique)

 All rights reserved. Design by Portail d'Arina Mireille